Comment sont fabriquées les tongs de plage ?

Ce que vous ignorez sur la fabrication des sandales de plage, la fabrication des tongs

Rien qu’à penser à ces sandales si particulières, on s’imagine déjà, légèrement vêtu, allongé sur une plage. Si les tongs existent en réalité depuis la nuit des temps, elles n’ont cessé d’évoluer au fil du temps pour devenir un véritable objet de mode estivale, distribuée par les plus grandes marques : Havaianas, Ipanema, Quicksilver etc… Mais comment fabrique-t-on des tongs ? Peut-on les recycler ? Tour d’horizon dans les usines de production de tongs, pour vous livrer les secrets de ces sandales de l’été !

Des tongs fabriquées en toutes les matières et à tous les prix

Si l’on peut trouver aujourd’hui, des tongs dans une multitude de style et de coloris, leur fabrication s’étend également à différents matériaux. De manière générale, les tongs sont fabriquées en caoutchouc, symbole de la sandale de plage par excellence. Néanmoins, pour répondre aux envies de celles et de ceux qui souhaitent les porter en journée, les tongs sont également fabriquées en cuir, en simili cuir et une multitude d’autres matériaux…

Le processus de fabrication d’une paire de tongs

Bien qu’il soit compliqué d’énoncer une manière unilatérale de réaliser, de fabriquer une paire de tongs, aux vues des nombreux secrets gardés par les plus grandes marques et la création de machines conçues pour fabriquer des sandales sans le moindre savoir-faire humain, le processus de fabrication d’une paire de tongs peut se définir de la matière suivante :

  • La découpe de la semelle : suivant le cahier des charges des fabricants, cette dernière sera plus ou moins particulière pour des matières premières très diverses.
  • L’ajout d’une semelle de confort : il s’agit de permettre par la superposition d’une seconde semelle à la première, un confort optimal pour le porteur de la sandale de l’été.
  • La pose de la lanière caractéristique de la tong : lorsque les deux semelles sont assemblées, il faut alors poser les brides de la chaussure. Pour ce faire, les processus varient en fonction des marques, sachant qu’il s’agit là d’une étape délicate, tant la bride devra faire preuve d’une large résistance.

Dans certaines usines, pour des productions répondant encore à une logique artisanale, il s’agit de continuer à produire les tongs à la main, en reprenant des techniques venues du passé. Pour d’autres, les tongs sont toutes sorties, les unes à la suite des autres, de machine de production massive, remplaçant un univers artisanal. Bien qu’il serait appréciable de défendre la fabrication de tong, reprenant les codes de l’artisanat, force est de constater que les modèles issus des machines font état d’une résistance et d’un aspect esthétique tout à fait appréciable…

En s’intéressant sur les chiffres de production des tongs, on sait, à titre d’exemple permettant de mieux situer ce marché que l’année dernière, le leader des tongs, Havanaias a vendu plus de 2 milliards de paires de tongs, pour une production record, on évoque 5 paires de tongs fabriquées chaque seconde.

Les tongs, une paire de sandales recyclée à la fin de l’été ?

Si certaines paires de tongs peuvent atteindre des prix d’achat de l’ordre d’une centaine d’euros, pour des créations toutes plus sublimes les unes que les autres, la majorité des personnes achetant des tongs sont amenées à les jeter une fois l’été terminé…
Mais alors, que deviennent nos tongs, une fois mises à la poubelle ? S’agit-il de matériaux recyclables. Lorsque l’on sait que la plus grande majorité des tongs vendues dans le monde sont en caoutchouc, voilà donc une question qu’il est légitime de se poser afin de pouvoir estimer le poids écologique des tongs.

Conscient de la durée de vie parfois éphémère des sandales de l’été, de plus en plus de fabricants affichent et démontrent leurs désirs de fabriquer des tongs écologiques dans des matériaux respectueux de l’environnement. Dans cette optique, les tongs une fois jetées sont alors recyclées pour différents usages (la production de sol de terrain sportif ou encore la fabrication de chaussures neuves). D’autres matériaux utilisés pour la création des chaussures de l’été sont bien moins recyclables, ainsi, une fois jetées, elles finiront broyées puis brûlées ou enterrées !

Voir toutes les tongs sur Amazon